Nous avons rencontré les Jarawas et avec leur permission nous avons fait un film documentaire "Nous sommes l'Humanité" pour faire connaître leur peuple et leur cause. Nous avons lancé une pétition pour les protéger qui a réuni plus de 265 000 signatures mais nous voulons faire plus. Parce qu'il y a urgence pour les Jarawas et les autres peuples afro-asiatiques, les Onges et les Sentinelles. Leur ethnocide est en cours et il est organisé par la gouvernement indien. Regardez la vidéo.

Nous avons crée l'association JARAWAS, pour réunir des gens de bonne volonté pour nous aider à faire campagne pour leur protection, à faire reconnaître leurs droits et transmettre leur message humaniste et universel de paix et d'harmonie.

Nous avons quatre missions :

- Une mission de sensibilisation, en obtenant le plus de signatures possible pour la pétition, en faisant campagne dans les médias et sur les réseaux sociaux, auprès des Institutions publiques et gouvernementales, des organisations et des ONG.

- Une mission de représentation et d'actions juridiques pour faire reconnaître les Droits fondamentaux des Jarawas et des peuples afro-asiatiques des îles Andamans :  le droit à la terre, le droit à l'auto-détermination, les Droits de l'Homme et des citoyens, en Inde et dans le monde, auprès des institutions gouvernementales et les gouvernements, à l'ONU et intenter des actions légales si besoin est.

- Une mission fédératrice pour réunir les peuples premiers et leurs organisations autour d'un projet commun, une encyclopédie sous forme de films, de photos, de textes, de témoignages. Le but est de rassembler autour des Jarawas, les modes de vie originels des premiers humains et partager ces savoirs auprès du grand public.  

- Une mission éducative auprès des écoles, collèges, lycées et universités pour faire connaître les Jarawas et leur mode de vie.

En adhérant :

- vous recevrez un kit de campagne pour communiquer et partager auprès de vos amis, de vos proches, sur votre blog ou votre facebook, partout où vous estimerez que c'est utile.

- vous recevrez des rapports d'activités très régulièrement

- vous pourrez participez à l'Assemblée Générale annuelle pour décider ensemble des meilleurs actions pour protéger le peuple Jarawas.

Nous vous remercions par avance de votre soutien. Il y a urgence !

Claire Beilvert, présidente

Anne Debourse, secrétaire générale

Alexandre Dereims, trésorier

 

 

 

Le 21 novembre, un missionnaire américain est mort sous les flèches des Sentinelles. Ce peuple Afro-Asiatique vit sur l'archipel des Andamans, en Inde. Ils se défendent depuis toujours contre toute intrusion sur leur île car ils savent que les contacts avec notre monde vont précipiter la fin de leur peuple. 

Mais ils ne sont pas les seuls peuples Afro-Asiatiques à être menacés et à se défendre avec leurs arc. Leurs cousins, les Jarawas sont forcés de se défendre contre les braconniers qui viennent pour les tuer. Ils nous l'ont raconté dans notre film documentaire "Nous sommes l'Humanité". Les Jarawas, comme les Sentinelles, luttent contre leur disparition planifiée par le gouvernement indien.

Les Jarawas sont victimes d'un safari photo organisé par l'armée indienne. Chaque jour, des dizaines de touristes en 4x4 prennent des Jarawas en photos le long d'une route qui traverse leur forêt. Sans défense, les Jarawas sont forcés de rester au bord de la route par la police locale. C’est un zoo humain. Et maintenant, le gouvernement indien a commencé à élargir cette route pour faire venir plus de touristes. Cette année, le gouvernement a ouvert des “écoles spéciales” pour ré-éduquer les enfants Jarawas. Ils sont forcés à assister à des cours de ré-éducation pour devenir indiens. C’est de l’assimilation forcée, un crime contre l’Humanité. Les Jarawas ne sont plus que 400.

Les peuples Afro-Asiatiques vivent ici depuis 50 000 ans. Ils sont les plus anciens peuples au monde. Ils sont tous en train d’être assimilés par la force et de disparaître. Il y a encore une dizaines d’années, les Onges vivaient tranquillement sur une île voisine. Le gouvernement indien les a forcé à abandonner leurs superbes plages y mettre des hôtels pour les touristes. La police indienne leur a donné du tabac et de l’acool. Ils leur ont interdit de chasser. Les Onges sont en train de disparaître. Ils ne sont plus que 80!

Pour le gouvernement indien, les jarawas, les Onges et les Sentinelles, ne sont que des “sauvages” qu’ils essayent d’amadouer avec quelques fruits et des outils. Ensuite, ils traitent comme des animaux dans un cirque en faisant venir des touristes. Ils les ré-éduquent pour détruire leur mode de vie et ils les chassent de leur territoire pour y construire des hôtels de luxe.

Vous n’imaginez pas à quel point ces peuples vivent heureux sans nous. Ils sont libres et heureux, solidaires et bienveillants. Ils sont nos racines! Ils ont gardé leur bonheur originel, ils vivent dans un paradis.

 

Pour nous rejoindre, remplissez ce formulaire